L'ICV, une thérapie pour se reconnecter à soi et guérir de ses blessures passées.

Vous êtes vous déjà senti bloqué(e) par des évènements passés ? Vous-êtes vous déjà dit « Je n’arrive pas à passer au-dessus de tel ou tel évènement douloureux comme une séparation, une trahison, de la violence, un abus ? » ?

Si votre réponse est oui, la thérapie d’Intégration du Cycle de Vie (ICV) devrait attirer votre attention.

La thérapie ICV est née il y a une vingtaine d’années aux Etats-Unis. Elle a été créée par une psychothérapeute américaine appelée Peggy Pace. Elle s’est basée sur l’apport des neurosciences pour développer une méthode thérapeutique visant à guérir les blessures du passé ainsi que ses répercussions sur le présent

Une thérapie basée sur les neurosciences

Les chercheurs en neurosciences ont découvert que lorsqu’un évènement est trop violent, le cerveau n’arrive pas à établir les connexions neuronales nécessaires pour le considérer comme un évènement passé. C’ets comme si cet évènement du passé est encore présent. C’est ce qu’il se passe dans le psycho-traumatisme.

Par exemple, vous avez vécu un accident de la route, et en remontant dans une voiture par la suite, votre corps s’est mis à transpirer, votre coeur a acceléré. Même si l’évènement est passé, votre corps réagit comme si celui-ci était encore actuel : vous ressentez des palpitations, de l’angoisse et des tremblements… Votre cerveau est toujours stigmatisé par l’évènement antérieur : les émotions négatives liées à cet évènement se transfèrent dans le présent. Monter en voiture devient synonyme de danger et d’anxiété, alors que vous n’étiez pas particulièrement angoissé(e) en voiture avant votre accident.

L’ICV va permettre à votre corps de comprendre que l’évènement traumatique comme l’accident de voiture, a eu lieu dans le passé et que vous n’êtes plus en danger.

Concrètement, comment se passe une séance ICV ?

L’ICV propose une méthode pour surmonter ce blocage en réintégrant l’évènement pour qu’il soit enregistré dans votre mémoire comme appartenant au passé. C’est une thérapie qui se veut rapide et adaptative au patient.

Concrètement, le psychothérapeute établit avec le patient une liste de souvenirs limitée afin que celui-ci retrouve la « ligne de temps » dans son existence. Le patient créé cette liste seul(e) ou accompagné du thérapeute.

Par exemple :

1990 – 4 ans – Je joue au memory avec mes parents / Mon parrain m’offre une voiture de Babar

1991 – 5 ans – J’ai un traumatisme crânien, je vais à l’hôpital

1992 – 6 ans – Ma maitresse me punit alors que je n’ai rien fait / Vacances en Espagne

D’un point de vue neurologique, cette ligne de temps permet de reconnecter les neurones restés bloqués, de recréer du lien avec les évènements passés et ainsi d’intégrer que l’évènement est terminé.

On passe donc d’une DISSOCIATION à une INTEGRATION des évènements.

Ainsi, cette reconnexion avec les évènements passés permet au corps de ne plus être en état d’alerte. Les émotions du passé sont surmontées : l’évènement est terminé.

Cette thérapie peut-elle m’aider ?

L’ICV est particulièrement efficace pour :

  • Troubles anxieux : Anxiété générale et récurrente, phobies ou troubles panique qui perturbent la vie quotidienne.
  • Dépression 
  • Divers traumatismes : Accident, Agression, Violences, Choc, …etc.
  • Troubles du comportement alimentaire : Boulimie, Anorexie mentale, …etc.
  • Addictions : Tabac, Alcool, Drogue, Médicaments, …etc.
  • Troubles de l’attachement, carences affectives : Lorsque que les parents/figures d’attachement de l’enfant n’ont pas su répondre de manière adéquate à ses besoins.

Ainsi, l’Intégration du Cycle de Vie est une thérapie qui s’adapte à la plupart des problématiques psychologiques.

Voir la liste de nos psychologues formés à l’ICV.

Les articles qui vous intéresseront

Le corps n’oublie rien

  Ce livre a été écrit pour toutes les personnes souhaitant en savoir plus sur le traumatisme, ses racines biologiques, ses conséquences psychologiques, ainsi que les différentes approches thérapeutiques. Ecrit par le psychiatre Bessel van der Kolk, cet ouvrage retrace les 30 années de recherche, d’expériences et d’études de cas qui lui ont permis d’approfondir les mécanismes et conséquences du traumatisme psychologique sur le corps, le cerveau et l’esprit.    Comment se présente

Lire la suite »

Et si la relation que j’avais avec ma mère avait un impact sur … toutes mes relations ?

  On entend parler de plus en plus d’attachement et pendant le “Sommet Soigner ses blessures,” Boris Cyrulnik nous a encore parlé. Alors, de quoi parle-t-on, concrètement ?   C’est John Bowlby qui a fondé la théorie de l’attachement. Il a cherché à comprendre l’impact à long terme de la toute première relation d’un nourrisson avec son “caregiver” (c’est à dire celui qui prend soin de lui, souvent la mère). Grosso

Lire la suite »

Quand vous êtes épuisé en tant que parent

Quand vous êtes épuisé en tant que parent Nous avons interviewé Moïra Mikolajcazk et Isabelle Roskam. Moïra Mikolajczak. Spécialiste internationalement reconnue dans le domaine des compétences émotionnelles, Moïra a réorienté ses recherches il y a quelques années sur le sujet du burnout parental et professionnel. Avec Isabelle Roskam, elle est aujourd’hui une figure de référence dans le domaine du burnout parental. Enseignante, chercheuse, conférencière et

Lire la suite »

Une question ?

Nous sommes là pour vous aider, écrivez-nous !