S’initier à la psychologie positive

Un livre pour apprendre à prendre soin de soi grâce à la psychologie positive.

J’ai eu la chance de lire le dernier livre de Marine Paucsik, Jean-Baptiste Baudier et Rebecca Shankland : S’initier à la psychologie positive. Ce livre a été écrit dans le but de s’initier à la psychologie positive afin de mieux se comprendre et donc prendre d’avantage soin de soi. 

Il s’agit d’un court ouvrage qui a été pensé à la fois pour les personnes qui veulent découvrir la psychologie positive et la manière d’appliquer cela à son quotidien, mais également pour les professionnels qui ont déjà des connaissances sur la psychologie positive et qui pourront à travers cet ouvrage connaitre les nouvelles recherches de ce champ et des pratiques qui peuvent être utilisées quotidiennement. 

Mon avis en tant qu’étudiante en psycho :

J’avais en effet de part mes études des connaissances de base concernant la psychologie positive, mais ce livre m’a permis d’approfondir certaines points qui sont essentiels pour tous.

  • Les fondements de la psychologie positive. Les premiers chapitres donnent les bases de la psychologie positive avec les définitions les plus importantes, les pionniers de ce champs et ses piliers. Les auteurs parlent aussi de nombreuses recherches, les plus récentes sont présentes dans le livre, avec la dernière datant de 2020. C’est rassurant : la psychologie positive, ce n’est pas du flan, elle s’appuie sur des vraies étudies scientifiques.
  • Les mises en pratique proposées par les auteurs sont des petits exercices, des méditations ou des questionnaires qui permettent d’en apprendre plus sur soi-même, de se comprendre ou de développer ses forces. J’ai pratiqué plusieurs de ces exercices, il y en a certains que j’essaye de mettre en place quotidiennement. Ils m’ont permis de connaitre certaines de mes limites, d’être plus positive au quotidien, d’utiliser des forces que je croyais inexistantes chez moi et de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Ces exercices peuvent s’adapter à tout le monde, à la fois à des adolescents, des adultes, voire des enfants aidés de leurs parents.
  • Mes croyances. Je pensais avant de découvrir ce livre que ce genre d’exercices ne fonctionnaient que sur les autres, que la psychologie positive ne pouvait pas me toucher, que j’étais “déjà assez heureuse donc pas besoin de ce livre”. Mais j’ai découvert qu’il ne s’agissait pas seulement du bonheur, mais de tellement de sujets qui nous touchent tous : la confiance en soi, l’affection, la gratitude, la résilience, la bienveillance, la compassion ou encore le bien être. Des sujets qui lorsqu’on les travaille sont les piliers d’une vie agréable.

Ce livre, comment se présente t-il ? Il se découpe en deux parties : 

  • Les trois premiers chapitres permettent d’appréhender les fondements de la psychologie positive : 

 – Pourquoi la science s’intéresse-t-elle au bien-être ? 

 – Que savons-nous des déterminants du bien-être ? 

– Comment la psychologie peut-être utile au quotidien ? 

  • Les six autres chapitres abordent chacun un thème central de la psychologie positive : 

 – Les forces personnelles

 – La bienveillance envers soi 

 – L’optimisme 

 – Les émotions agréables 

 – La resilience 

 – Les relations constructives 

Ce que j’ai adoré :

  • Les témoignages, qui permettent de ne pas se sentir seul et de voir les changements que cela a apporté à d’autres personnes, cela donne de l’espérance que cela peut nous aider aussi.
  • Les “mises en pratique” à chaque fin de chapitre pour savoir comment appliquer au quotidien ce que l’on vient d’apprendre.
  • Les citations avant chaque chapitre pour nous éclairer sur le thème de ce que nous allons lire ensuite et qui sont très inspirantes.

Ma préféré étant : “On ne peut pas arrêter les vagues, mais on peut apprendre à surfer” – Jon Kabat-Zinn, dans le chapitre concernant l’apprentissage de la résilience.

En conclusion, Christophe André résume bien le livre dans la préface qu’il a écrit : “Cet ouvrage propose de vous faire découvrir différents chemins, éprouvés scientifiquement, que l’on peut emprunter pour aller à la découverte de soi, du fonctionnement humain et de notre rapport au monde avec une attitude d’ouverture, d’attention bienveillante et dans le respect de ses valeurs personnelles.” (S’initier à la psychologie positive, préface, page 14)

Bonne lecture !

Clara Charbonnier,

Étudiante en psychologie

Rédigez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *