📣 Webinaire RH : La santé mentale, un levier de performance pour l'entreprise | RDV mardi 12 mars

ARTICLE

Burn-out en entreprise

Identifier les signaux faibles et mettre en place une culture de bien-être

Auteur : PepPsy

19 septembre 2023

Qu'est-ce que le Burn-out ?

Le burn-out est un état d’épuisement physique, émotionnel et mental causé par un stress chronique. Il ne se limite pas aux professionnels, mais peut toucher n’importe qui, quel que soit son secteur d’activité. Les symptômes du burnout incluent une fatigue persistante, un cynisme accru envers son travail ou sa vie, et une diminution de l’efficacité professionnelle ou personnelle.

« Le burn-out, ou syndrome d’épuisement professionnel est un ensemble de réactions consécutives à des situations de stress professionnel chronique ».

INRS (Institut National de Recherche sur la Santé et la Sécurité au Travail)

Le burn-out est souvent décrit comme un « syndrome d’épuisement professionnel » mais il peut aussi survenir dans la vie privée. S’occuper de sa famille peut être aussi prenant que de travailler à temps très plein en entreprise.

Ce que le burn-out n’est pas 👀

Une dépression (mais il peut y mener s’il n’est pas correctement suivi)

Une dépression est une maladie psychiatrique où l’on ressent notamment de la tristesse, une sensation de vide, une perte de sens, un manque d’envie. Les hormones du stress sont perturbées avec en général des niveaux insuffisants le matin et trop élevés en deuxième partie de journée.

La crise de la quarantaine ou de la cinquantaine ou de toute autre période de la vie !

La crise de la quarantaine est quant à elle une crise psychologique qui amène à questionner le sens de sa vie.

Burn-out VS Bore-out, brown-out… quelles différences 🤷‍♀️

Bore-out

Le bore-out se produit lorsque quelqu’un s’ennuie au travail en raison d’un manque de tâches stimulantes et de responsabilités. Cela peut se produire lorsque les tâches assignées sont répétitives, peu stimulantes ou sous-utilisent les compétences de l’individu.

Les symptômes courants du bore-out incluent l’ennui, la démotivation, la perte de concentration et la frustration liée au manque de défis.Le bore-out peut être préjudiciable à la santé mentale de la personne et peut entraîner des problèmes tels que la dépression.

Bore-out

Le brown-out concerne une perte de sens au travail. Cela se produit lorsque les individus se sentent déconnectés de leur travail en raison d’une perte de motivation ou d’un sentiment d’inutilité dans leurs tâches. Il peut également survenir lorsque les valeurs personnelles d’un individu ne correspondent pas aux valeurs de l’entreprise, ou lorsque les objectifs personnels ne sont pas alignés avec les objectifs professionnels.

Les symptômes du brown-out incluent le sentiment de vide, la perte d’intérêt pour le travail, la perte de sens et la désillusion par rapport à la carrière.

Les facteurs de risques liés au burn-out : facteurs professionnels VS facteurs personnels

Le burnout se traduit par un épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans la sphère professionnelle.

La charge mentale professionnelle ​

Les causes du burn-out en entreprise peuvent être multiples, notamment

  • une charge de travail excessive,
  • des conflits au travail,
  • une insécurité de l’emploi,
  • une mauvaise conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle,
  • un manque de repos, etc.

Également, certains facteurs personnels peuvent aggraver le burn-out.

  • Conflits familiaux, personnels
  • Des attentes élevées envers soi-même ;
  • Ne pas savoir déléguer ou travailler en équipe ;
  • Manquer d’estime envers soi, etc.

Comment détecter les signaux faibles en entreprise ?

Quels sont les signes du burn-out et comment les identifier ?

  • émotionnel : anxiété ; sentiment de vide, d’impuissance, perte de confiance en soi, irritabilité, hypersensibilité; pessimisme, attitude « bureaucratique »…),
  • cognitif : troubles de la mémoire ; troubles de l’attention ; difficultés de concentration ; troubles des fonctions exécutives : penser, s’organiser, apprendre, etc.
  • physique (fatigue généralisée, maux de tête, de dos, tensions musculaires, troubles du sommeil,…)
  • interpersonnel et comportemental : repli sur soi, isolement social ; comportement agressif, parfois violent, diminution de l’empathie, ressentiment et hostilité à l’égard des collaborateurs ; troubles du comportement alimentaire, toxicomanies.

(Sources : INRS / Santé Pratique Paris)

Si vous observez ces signes chez vous-même ou chez un collègue, il est important d'en parler et de rechercher de l'aide. Le burn-out peut avoir des conséquences graves sur la santé à long terme, et il est essentiel de le reconnaître et de prendre des mesures pour le gérer. Cela peut inclure la réduction de la charge de travail, la recherche de soutien psychologique, la pratique de la gestion du stress, et la mise en place de limites claires entre le travail et la vie personnelle. Si nécessaire, consultez un professionnel de la santé mentale pour obtenir un diagnostic et des conseils spécifiques.

Comment prévenir le burn-out ?

Montrez l'exemple​

Établissez des limites claires

 Apprenez à dire non lorsque vous êtes déjà surchargé. Établissez des limites dans votre travail et dans votre vie personnelle pour prévenir l’épuisement.

Gérez le stress

Adoptez des techniques de gestion du stress telles que la méditation, la respiration profonde et l’exercice régulier pour réduire les niveaux de stress.

Demandez de l'aide

N’ayez pas peur de demander du soutien à vos collègues, à votre famille ou à un professionnel de la santé mentale en cas de besoin.

Cultivez des relations sociales solides

pour vous soutenir émotionnellement. Partagez vos sentiments et vos expériences avec des proches de confiance.

Trouvez l'équilibre

 Veillez à équilibrer votre travail et votre vie personnelle. Accordez-vous du temps pour vous détendre et faire ce que vous aimez en dehors du travail.

Identifiez les signaux d'alarme

Apprenez à reconnaître les signes précoces du burnout, tels que la fatigue constante, l’irritabilité ou le désintérêt pour les activités que vous aimez. Plus vous intervenez tôt, plus il est facile de prévenir le burnout.

Créer une culture de bien-être au sein de l’entreprise

Les entreprises doivent s’engager activement dans la prévention et la sensibilisation de leurs collaborateurs et équipes aux risques psychosociaux, notamment le burn-out. Dans ce cadre, elles peuvent :

  • Évaluer le niveau de stress des collaborateurs/équipes

Les RH peuvent mettre en place des mécanismes de suivi réguliers pour évaluer le niveau de stress des employés. Cela peut inclure des enquêtes anonymes, des entretiens individuels et des retours d’information. Ces données peuvent aider à identifier les domaines problématiques.

  • Sensibiliser à la question de la santé mentale

Organiser des sessions de formation et de prévention par exemple sur le burnout peut aider les collaborateurs à reconnaître les signes précoces et à comprendre les ressources disponibles pour les aider à gérer le stress et l’épuisement.

  • Mettre à disposition des ressources pour prendre soin du bien-être mental

Mettre à disposition une application de bien-être mental représente un outil moderne et efficace pour mettre à disposition des ressources essentielles en matière de santé mentale en entreprise.

Également, offrir un service d’écoute ou des consultations pour permettre aux collaborateurs qui en ont besoin de parler à un spécialiste en santé mentale tel qu’un psychologue du travail.

Offrez à vos collaborateurs une solution globale, innovante et personnalisée pour renforcer
leur bien-être mental